orangeL'Orgue Jacques : Présentation


Composition:


Principal (basses & dessus)   8’
Gedackt (basses & dessus)   8’
Prestant   4’
Roerfluijt   4’
Nazard (basses & dessus)   2’2/3
Octaav
  2’
Sexquialtera (basses & dessus)   II
Mixtuur   III
 

Accessoires: Tremblant, Cimbelstern et Vogel

Tempérament mésotonique (8 tierces majeures justes)

Diapason: a = 465 Hertz à 23°C

Tessiture: C-D-E-c’’’: 47 touches (octave courte)

Pédalier accroché: C-D-d’: 25 touches


Hormis lorsqu’il est en déplacement, cet orgue démontable et transportable est installé dans la nef de l’église Notre-Dame de la Chapelle. Conçu par Arnaud Van de Cauter, inauguré le 7 juin 1997 par le Professeur Harald Vogel (D), il est l’œuvre du facteur d’orgue Rudi Jacques (Hastière). Ces dernières années, quelques modifications ont été apportées à l’instrument: remplacement du système de soufflerie électromécanique d’origine par un ventilateur avec un soufflet-réservoir cunéiforme; réajustement du diapason; égalisation de l’harmonie des principaux 8 et 4 et réharmonisation complète du Gedackt 8. Le facteur d’orgues Pierre Decourcelle (Tournai) a réalisé les travaux, sous la direction d’Arnaud Van de Cauter.

 

Cet orgue de style Renaissance est au centre des activités de l’asbl Voce et Organo et plus particulièrement du festival international de musique ancienne qui se déroule chaque année à la fin du mois d’août en l’église Notre-Dame de la Chapelle. Outre les concerts à Bruxelles, on a aussi pu l’entendre au Festival international Toulouse-les-Orgues (F), au Concert Gebouw d’Amsterdam (NL), dans le grand hall Horta du Palais des Beaux-Arts de Bruxelles (BOZAR) et en dans de très nombreux autres lieux prestigieux. Il a notamment été l’invité de « Mons 2015 » pour deux concerts en la collégiale Sainte-Waudru.

 .

 

L’esthétique de cet instrument permet d’aborder de façon optimale l’abondante littérature européenne pour orgue des XVIème et XVIIème siècles, du sud au nord de l’Europe et, en particulier, la musique  écrite en nos contrées à cette époque, en ces régions autrefois dénommées « Pays-Bas du Sud ». Le fait que cet orgue soit l’instrument idéal pour interpréter à sa juste valeur ce répertoire d’exception est en grande partie lié à sa composition, à son harmonie franche et colorée et à son tempérament mésotonique qui privilégie les tierces majeures justes, comme c’était le cas de la Renaissance à l’Ère baroque.

Enfin, cet orgue inspire les compositeurs d’aujourd’hui. La dernière création en date remonte au 800ème anniversaire de la paroisse Notre-Dame de la Chapelle (2010). À cette occasion Arnaud Van de Cauter a commandé au compositeur belge Jean-Pierre Deleuze l’œuvre Tota pulchra es, amica mea pour orgue mésotonique, chœur d’hommes (ensemble Psallentes), cornet à bouquin, flûte à bec et électronique. Cette œuvre est parue en 2014 sous le label Paraty (F).

 
Orgue jacques

 

Les photos